Agence Débouchage Canalisation 56

logo agence debouchage canalisation 56

☎️ 02 46 65 69 30

Quel outil est utilisé pour le curage des canalisations ?

Sommaire :

Le curage des canalisations est une opération indispensable pour assurer le bon fonctionnement du réseau d’évacuation des eaux usées et pluviales. Au fil du temps, graisses, résidus alimentaires, cheveux et autres débris s’accumulent sur les parois des tuyaux et finissent par former des bouchons, entrainant des dysfonctionnements.

Heureusement, les professionnels disposent d’outils efficaces pour effectuer le curage des conduites obstruées.

Les outils classiques de curage des canalisations

L'outil de base : la tarière manuelle

Instrument rudimentaire mais parfois nécessaire pour accéder aux bouchons les plus coriaces, la tarière manuelle se présente sous la forme d’une tige métallique munie à son extrémité d’une pointe en forme de vis ou de spirale.

Le plombier insère manuellement la tarière dans le tuyau obstrué puis lui imprime un mouvement de rotation tout en poussant pour fragmenter le bouchon. Cet outil s’avère très utile comme appoint aux machines électriques dans les cas difficiles.

Le classique déboucheur électrique

Appareil portatif branché sur le secteur, le déboucheur électrique associe la rotation d’un flexible au mouvement de va-et-vient, pour désagréger efficacement les obstructions situées dans les canalisations.

La vitesse de rotation est réglable en fonction du niveau de colmatage. Certains modèles disposent d’un système de pompage pour évacuer les débris après fragmentation. C’est un équipement de base pour tout plombier.

Le furet mécanique

Comme son nom l’indique, cet appareil est muni à son extrémité d’un embout en forme de spirale qui, une fois introduit dans le tuyau, permet de harponner et ramollir les bouchons tenaces pour les fragmenter plus facilement.

Le branchement au secteur apporte la force motrice nécessaire à la rotation du furet pour un débouchage puissant.

Les outils modernes de curage des canalisations

La machine à haute pression

Aussi appelé hydrocureur ou camion-citerne, ce matériel moderne injecte de l’eau à très haute pression dans les conduites afin de pulvériser les obstacles. La puissance peut monter jusqu’à 200 bars pour venir à bout des bouchons les plus coriacs.

L’eau est simultanément aspirée pour évacuer les résidus.

Le robot de curage

Grâce aux progrès technologiques, des robots dotés de caméras et de bras articulés sont désormais capables d’intervenir de manière autonome à l’intérieur des canalisations pour en effectuer le nettoyage complet.

Ils s’avèrent très utiles pour le curage des tuyaux de gros diamètre.

La cureuse par aspiration

Ce camion hydro-cureur associe l’aspiration d’eau à haute-pression à un système de pompage, ce qui permet de fragmenter les dépôts et débris tout en les aspirant instantanément hors des conduites.

Les bouchons les plus compacts sont ainsi éliminés efficacement.

Quel type d'outil pour quel type de bouchon ?

Avant toute intervention, le professionnel du débouchage analyse la nature de l’obstruction afin de déterminer l’outil le plus adapté :

Curage de dépôts mous

Légères obstructions composées de résidus alimentaires, cheveux, graisses ou encore de papier toilette sont facilement éliminées à l’aide d’un déboucheur électrique classique ou d’une cureuse.

Obstruction par des objets durs

Si des objets comme des couverts, bouchons ou jouets bloquent la canalisation, le plombier utilise préférentiellement la tarière manuelle qui permet de fragmenter mécaniquement ces corps étrangers.

Évacuation de déchets végétaux

Racines d’arbres ou de plantes ayant pénétré les tuyaux, l’idéal est le recours à une machine hydrocureuse qui pulvérise ces obstructions coriaces grâce à sa haute pression.

Curage de gros collecteurs

Pour le curage de canalisations de grande dimension, les robots articulés équipés caméras offrent la meilleure solution en permettant un nettoyage complet sur toute la longueur.

Quelles étapes pour le curage des canalisations ?

Le processus classique de curage des conduites obstruées se déroule selon un enchaînement précis d’étapes :

1. Inspection visuelle préalable

Le point de départ est systématiquement un examen visuel du réseau afin de localiser les éventuels points d’engorgement : odeurs, évacuation lente, reflux…

Les regards et grilles d’évacuation fournissent un accès aux professionnels.

2. Choix du matériel adapté

À l’issue de cette inspection, le plombier sélectionne l’outil de curage le mieux approprié en fonction du type d’obstruction constaté et du diamètre des tuyaux.

3. Fragmentation du bouchon

Une fois l’appareil inséré dans la canalisation, sa mise en route permet via son mouvement rotatif de désagréger et ramollir le bouchon qui l’obstruait.

4. Aspiration des débris

En cas d’utilisation d’un camion hydrocureur ou d’un robot, l’aspiration s’effectue en même temps que le fraisage pour évacuer instantanément tous les débris.

5. Rinçage final

Après le curage, un rinçage abondant à l’eau claire s’impose pour éliminer les derniers résidus et vérifier le bon écoulement dans le tuyau débouché.

Quels sont les avantages du curage ?

Cette opération de maintenance des réseaux de canalisations présente de multiples intérêts :

  • Restaurer un bon écoulement et prévenir les risques de débordement
  • Éliminer les mauvaises odeurs pouvant émaner des conduites
  • Éviter le développement de bactéries lié aux dépôts
  • Réduire le risque de fuite due à la corrosion des tuyaux
  • Prolonger la durée de vie du système d’évacuation
  • Réduire le recours aux produits chimiques agressifs
  • Permettre le passage de la caméra d’inspection dans un tuyau propre

Quelle régularité pour le curage préventif ?

Bien qu’il soit toujours possible de faire appel à des professionnels en cas d’urgence, il est fortement conseillé d’adopter une démarche préventive. Selon la taille de l’habitation ou du bâtiment, il est recommandé de planifier un curage général des conduites tous les 5 à 10 ans.

Un entretien plus régulier sera à prévoir sur certains points névralgiques : siphons de cuisine, colonnes de chutes d’eaux usées, réseaux d’eaux pluviales.

Le passage d’une caméra d’inspection renseigne sur l’état des canalisations et la nécessité ou non de procéder à un curage.

Certains signes doivent alerter quant à la présence possible d’obstructions :

  • Évacuation des eaux usées ou pluviales plus lente que d’habitude

  • Remontées d’odeurs désagréables venant des canalisations

  • Bruits type “glouglou” au niveau des évacuations

  • Apparition de fuites ou suintements au niveau des joints

  • Refoulements et débordements intermittents

Dès l’apparition de ces symptômes, il est prudent de réaliser un diagnostic approfondi du réseau d’assainissement et de planifier rapidement une opération de curage préventif par des professionnels qualifiés.

Adopter ce réflexe de maintenance périodique permet de s’assurer du bon fonctionnement à long terme du système d’évacuation, et d’éviter bien des désagréments.

Localisez votre déboucheur
PRÈS DE CHEZ VOUS

CONSEILS PRINCIPAUX

Débouchage de canalisation dans le Morbihan 56 : Qui choisir ?
Qui doit payer pour le curage de canalisation - le propriétaire ou le locataire ?
Quel est le prix pour déboucher un WC ?

A PROPOS

CONSEILS DÉBOUCHAGE

Guide Complet : Les Étapes pour Déboucher les Canalisations avec Destop
Quel produit est le plus efficace pour déboucher les canalisations ?
Comment déboucher une canalisation avec un furet ? Tutoriel pas-à-pas
Quelle puissance de nettoyeur haute pression pour déboucher une canalisation ?
Comment nettoyer une canalisation avec un nettoyeur haute pression ?
🟢 Interventions récentes
Débouchage canalisation Erdeven
Débouchage canalisation Baden
Débouchage canalisation Lorient
Débouchage canalisation Séné
Débouchage Canalisation La Trinité sur Mer

À LIRE ÉGALEMENT